LE CHATEAU DE CHAVILLE
RESTITUE EN 3D A LA FIN DU XVIIe SIECLE


 
 

LE CHATEAU 

Le château depuis la cour
(Restitution de PHIDIAS 3D, 2014)
 
 
Le château reconstruit pour Michel Le Tellier, par Charles Chamois, est achevé vers 1660. 

Si l'on en connaît quelques représentations, et si les plans de chacun des niveaux sont décrits avec précision, aucun document figuré ne décrit les décors intérieurs du château.


 
1.L'aspect extérieur 
 
Le château se présente sous l'aspect de deux pavillons reliés entre eux par un corps central.

Jusqu'à présent, aucune élévation technique du château n'a été retrouvée. Son aspect est connu par quelques documents, dont les plus précis sont les gravures des Pérelle, réalisées à la fin du XVIIe siècle. Ce sont ces documents qu'il faut donc utiliser, à défaut de nouvelles découvertes. 


 
La façade du côté de l'entrée
 

Façade du château de Chaville du côté de la cour d'après l'estampe de Pérelle.
(Collection particulière)





Essai de restitution de la façade côté cour.
(Restitution de PHIDIAS 3D, 2014)





La façade du côté des jardins


Façade du château de Chaville du côté des jardins 
d'après l'estampe de Pérelle. 

(Collection particulière)
 
Cette façade se différencie de la façade d'entrée par la présence de bustes antiques au niveau du premier étage et par la faible avancée des pavillons latéraux par rapport au corps central du bâtiment. 

 
 



 
Le château vu depuis les parterres.
(Restitution de PHIDIAS 3D, 2014)





Vue latérale du château
(Restitution de PHIDIAS 3D, 2014)


De fausses fenêtres avaient sans doute été réalisées
pour conserver la symétrie de la façade latérale,
en dépit de la présence d'une cheminée. 







Vue aérienne du château, du côté des jardins. 
(Restitution de PHIDIAS 3D, 2014)
 
Les fossés permettent de dégager la masse du château. Au milieu du XVIIe siècle, un plan du domaine incite à penser qu'il s'agissait de douves remplies d'eau. Mais à la fin du XVIIe siècle, les sources confirment que les fossés n'étaient pas remplis d'eau, mais ornés d'une simple pelouse de gazon.



 
2.L'intérieur du château 



Plan des caves (dit "des Offices") du château de Chaville. 

(Archives nationales, O1 1521)
 
Le sous-sol du château contient les Offices, c'est à dire la cuisine, visible sur la gauche du plan. On distingue en effet la grande hotte et le four à pain. Le reste de l'espace servait à la Fruiterie et au bûcher. 




Plan du rez-de-chaussée du château de Chaville.
(Archives nationales, O1 1521)







Plan du premier étage du château de Chaville. 

(Archives nationales, O1 1521)

L'appartement numéro 3 est le plus spacieux du château.
Il s'agit de l'appartement principal, dit "de parade". 




 


Plan du deuxième étage (dit "galetas") du château de Chaville. 
(Archives nationales, O1 1521)

L'espace central avec un "?" semble constituer le garde-meuble. 


 
 
Quelques pistes sur les intérieurs ... 

L'escalier de plan ovale 


Détail du plan du vestibule et de l'escalier de Chaville, rez-de-chaussée.
(Archives nationales, O1 1521)

Ce plan précis décrit la fusion architecturale entre les deux pièces. 
Pour le vestibule, la réalisation de pilastres est projetée au crayon.



 
Essai de restitution du volume du vestibule et de l'Escalier.
(Restitution de PHIDIAS 3D, 2014)
 
Cet essai de restitution du vestibule du château permet d'avoir une idée des volumes intérieurs. On entrait dans le château par la porte située sur la droite de l'image, au fond, puis on accédait à l'escalier par une ouverture cintrée. Cet escalier était particulièrement original, et constituait une prouesse technique, puisque la cage s'élançait jusqu'aux combles, une coupole prenant certainement place en hauteur. Cette partie haute n'est pas ici représentée faute de sources. 


 
Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement