LE CHATEAU DE CHAVILLE
RESTITUE EN 3D A LA FIN DU XVIIe SIECLE


 
 

LE VILLAGE 

Le village de Chaville, vers 1700. 
(Archives nationales, Cartes et Plans, N III SO 532)
 
Le village de Chaville est alors bien modeste, comparé à l'importance du château et de ses jardins. Le nombre d'habitants oscille entre 200 et 400 au cours du XVIIIe siècle. 





 


Vue du village de Chaville, vers 1700. 
(Restitution de PHIDIAS 3D, 2014)
 



 
L'Hôtel-Dieu


L'enclos de l'Hôtel Dieu de Chaville, vers 1700. 
(Archives nationales, Cartes et Plans, N III SO 532)

 
L'Hôtel-Dieu ou Maison-Dieu de Chaville, émanation de l'Hôtel-Dieu de Paris, provoque par son installation au IXe siècle la naissance du village. Une chapelle dédiée à Saint Jean-Baptiste est accolée au bâtiment principal de forme carrée.

Le 29 juillet 1649, Michel Le Tellier acquiert par voie d'échange la propriété de l'Hôtel-Dieu et toutes ses possessions sur Chaville (maison seigneuriale, bâtiment, enclos, cour, jardin et environ 182 arpents). 
L'enclos stricto sensu de l'Hôtel Dieu s'achève près de la porte de la Mare Adam, à droite de l'image. 

Les bâtiments disparaissent au cours du XVIIIe siècle. 





L'église 


Plan schématique de l'église de Chaville, vers 1700. 
 
(Archives nationales, Cartes et Plans, N III SO 532)
 
Dédiée à Notre-Dame, la première église de Chaville est vraisemblablement construite au XIIe siècle, mais plusieurs fois remaniée au cours des siècles. 




 


L'église Notre-Dame de Chaville, début du XXe siècle. 
 (Archives municipales de Chaville, 2Fi215)
 
L'église historique du village est aujourd'hui détruite. 



 

 
La Porte de la Mare-Adam 


La porte de la Mare-Adam, début du XXe siècle. 
 (Archives municipales de Chaville, 2Fi158)
 
Cette porte permet d'accéder depuis le village à la forêt de Meudon. Elle conduit vers la salle du Bel Air, où se trouve un petit pavillon. Elle est le seul vestige des murs d'enceinte du domaine du XVIIe siècle. 


 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement